La Via Rhona, jusqu’à Saint Vallier en passant par Vienne

Salut les Rockies !!

Etape 6 – de Meyzieu à Vienne

La sixième journée de ce beau périple commence sous le soleil ! Ca fait du bien au moral et d’être au sec ! Marre de l’humidité !

A 8h30, je me dirige avec impatience en direction du parc de la tête d’or ! La piste qui y mène est sans difficulté et bien balisée.

J’y suis assez tôt et je redécouvre les lieux avec plaisir. Ses grands jardins et son lac… Je me balade un peu le long de ses allées et je prends le temps de faire un petit déjeuner sur un banc au soleil… le bonheur !

Après avoir fini mon tour, j’emprunte les superbes pistes cyclables du bord de Rhône. Je suis les panneaux pour me rendre à Bellecour. Je suis assez contente de pouvoir faire une photo sur l’une des places les plus emblématiques de Lyon avec mon fidèle destrier orné de ses sacoches.

Le moment immortalisé et me revoilà partie pour attraper le train de 12h20 qui me conduira à Vienne. Encore une fois il est facile de se déplacer car le balisage des pistes est vraiment clair. J’arrive donc assez rapidement à la gare de la Part Dieu.

Beaucoup d’avis disaient qu’il fallait éviter la sortie de Lyon car la Via Rhona est jugée trop dangereuse jusqu’à Givors… du coup je gagne du temps pour pouvoir visiter Vienne le plus possible. J’adore tout ce qui touche à l’époque Gallo-Romaine, du coup cela ne peut que me plaire. J’ai hâte !!

Vienne, ville d’art et d’histoire

Quand j’arrive à Vienne, je suis heureuse de quitter le train surchargé. Surtout qu’il y avait un type qui vidait bouteille sur bouteille à côté, donc cela devenait vraiment irrespirable ! Les restaurants autour de la gare sont surchargés, du coup j’erre pour trouver un endroit calme où manger.

Au pied de la cathédrale Saint Maurice, je m’installe à la terrasse du restaurant « Le Bec Fin« . Il a tout pour plaire : une terrasse ombragée, une belle vue, calme et un endroit où je peux laisser le vélo à vue ! Par contre, surprise surprise quand on m’apporte la carte… un peu plus élevé que ce que je pensais mais je n’ai pas le courage de bouger… ça compensera pour les fois où je n’ai pas pu manger à midi…

Et au final, je ne regrette pas ! Tout était succulent ! Ceux qui me connaissent un peu savent que j’aime voyager également avec mon estomac. Et pour le coup, aucun faux pas de l’entrée au dessert. Et la patronne a été très sympa et très attentive du début à la fin.

Je commence ma visite par faire le tour de la cathédrale, puis j’enchaine avec le temple d’Auguste et Live et je finis avec le Théâtre Antique.

Et là agréable surprise : la visite du Théâtre est gratuite ce jour-là ! Le gars à l’accueil m’autorise même à entrer mon vélo dans le hall. Il sera sous bonne garde pendant mon exploration. Je profite, donc, de l’opportunité pour parcourir les moindres recoins de ce lieu mythique.

Soirée généreuse et familiale à Pont Eveque

Quand j’ai préparé mon projet, j’avais prévu de finir la journée à Condrieu mais un ViaRhoniste a eu la gentillesse de m’offrir l’hospitalité chez eux, à proximité de Vienne. Et je n’ai pas hésité une seconde ! Je pousse un peu les limites de ma zone de confort, mais je ne le regrette pas.

Cyril, en compagnie de Léo, son fils, m’accueille chaleureusement dans son futur « Gîte Houlala » à  Pont Eveque. Lui et sa famille m’offrent l’apéro ainsi qu’un bon repas. Ils m’emmènent même visiter Vienne by night ! C’est vraiment génial !

Tout d’abord, on fait un arrêt au Mont Pinet qui offre une vue panoramique sur la ville, puis nous nous rendons au musée des Beaux arts et d’Archéologie. Je me rappelle avoir déjà visité ce musée lors d’un voyage scolaire. Je ne m’en rappelai même plus !

Ensuite, Cyril et sa famille me conduisent jusqu’au site archéologique de Saint Romain – en – Gal pour me montrer où récupérer la Via Rhona le lendemain.

Pour finir, on passe une bonne partie de la nuit à discuter de son projet de gîte avec sa femme et lui… La journée se finit à 2h30 et je n’ai pas vu le temps passer !! Merci vraiment de cette magnifique soirée, Cyril !!

Bilan étape 6 : 32,7 km parcourus en ?? … aucune idée… en fait, j’ai oublié de couper le chrono… 😀

Etape 7 – de Vienne à Saint Vallier

Malgré un coucher tardif, je suis debout et en pleine forme à 06h30 ! On discute encore un peu avec Cyril, puis à 08h00 je quitte Pont Évêque. Pour rejoindre la Via Rhona, c’est tout droit, du coup je la rejoins en 10 minutes à peine.

Encore une fois la piste est vraiment hyper roulante, du coup j’avance assez vite même si je prends mon temps. C’est vraiment agréable de rouler sur une piste aussi agréable. Depuis le début de l’aventure c’est vraiment chouette.

Attention – Pause info !

A Sablons, quand vous arrivez à hauteur du pont bleu (il est sur votre droite), prenez à gauche (pont dans le dos). Tournez tout de suite à droite, pour trouver une boulangerie dont les pâtisseries  sont à tomber !! En plus, elle ouvre très tôt (5h15) et elle sert également des boisons chaudes. Son adresse : 5 Rue Gustave Toursier, 38550 Sablons.

Ensuite, pour récupérer la Via Rhona, c’est simple. Continuer sur la rue Toulsier dans le sens de la circulation. Quand la rue fait un coude, traversez la place des Mariniers sur votre droite, en direction du quai du Rhône. Et voilà ! Vous voici de retour sur la Via. En continuant sur 1 km à peu près, vous trouverez des tables de pique-nique au bord du Rhône.

Reprise du direct !

A midi, j’arrive à Andorce où je profite d’un vide grenier pour faire ma pause déjeuner. Avec cette chaleur, le petit verre de rosé pamplemousse glisse tout seul !

La suite de la Via Rhona jusqu’à Saint Vallier est vraiment agréable. La piste est tellement propre que j’arrive à 14h au camping municipal « Les Iles de Silon« ! Malheureusement, il n’y a personne à l’accueil ! Le gardien n’arrive qu’à 16h30… Adieu mon rêve de sieste !!

Je me dirige, donc, vers « L’Ambigu« , un bar – restaurant à 200 mètres de là devant lequel on passe en arrivant sur Saint Vallier. Je commande un thé et je passe le temps en rédigeant mon roadbook.

Par contre vers 15h la fatigue me rattrape et je préfère retourner au camping. J’avais vu un banc à l’ombre d’un arbre, à côté de l’accueil donc je me dis que je vais y attendre l’arrivée du gardien.

Mais à peine installée, un campeur m’informe que je peux commencer à monter mon camp sur la partie réservée aux petites tentes. En effet, en entrant dans le camping, tout de suite à droite, se trouvent deux zones pour les tentes. Vous pouvez vous installez en attendant l’ouverture de l’accueil.

Quand le gardien arrive, je pars le voir pour régler mon emplacement. Il est vraiment sympa et à l’écoute donc si vous avez besoin de quelque chose, n’hésitez pas ! Tarif pour un cyclo : 6,90 euros / nuit.

Bilan étape 7 : 57,2 km parcourus en 5h07.

L’aventure continue avec les étapes 8 et 9, ICI !

Stay Tuned

Au sujet de Bee Rocks

Passionnée de photo, vidéo et de voyage, j’ai décidé de réunir mes trois passions en une belle aventure qui commencera concrètement fin aout 2015. Pour en savoir plus à mon propos

ça peut aussi vous plaire !

Le Tour du Mont Blanc, le défi 2019 !!!

Salut les Rockies !! Si mon dernier défi (datant de mai 2018) était une randonnée ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge