Bovine

TMB, le Tour du Mont Blanc 2019 – Jour 8

Salut les Rockies !!!

8ème journée de cette formidable aventure ! Seule étape intégralement suisse de ce Tour du Mont Blanc, elle se terminera à Trient (1 297m).

J8 – Trient : 21,87 km

8 juillet 2019

Fenêtre d'Arpette

La variante de la fenêtre d’Arpette (photo ci-dessus) n’étant pas praticable, je suis dans l’obligation de revenir sur mes pas et de prendre l’itinéraire principal… Bon ok c’est pas vrai… Enfin si… la variante est vraiment fortement déconseillée. Par contre j’avais abandonné l’idée dès le premier jour de marche !! J’ai clairement sentie que je n’aurais pas le niveau ! 😀

Je repars donc sur le sentier de la bisse emprunté la veille en direction de Champex-Lac. Nettement plus facile en descente et toujours aussi joli ! 😉

Bisse champex

En sortant de ce sentier je tombe sur mon anonyme de la veille et on continue ensemble jusqu’à croiser Pascal et son groupe… allant au même endroit, on se rend rapidement compte que nous n’avons pas pris le bon chemin ! On fera donc à nouveau un bout de chemin ensemble. Et ce n’est pas pour me déplaire !

On restera ensemble jusqu’à l’Alpage de Plan de l’Au (1 330m) où il y a tout ce qu’il faut pour faire une pause bien méritée. La propriétaire est hyper joviale et très sympa ! Je vous conseille d’y faire un stop ! Je partage un bon moment et je pars avant les autres… De toutes les façons ils me rattraperont bien assez tôt comme ça !

Plan de l'Au

A cent mètres, le chemin repart dans la forêt… cela monte un peu au début, puis plus sévèrement par la suite… Et c’est la que je me ferai doubler par la caravane en partie américaine ! Je vous l’avais bien dit…

A 1740m d’altitude le chemin devient à nouveau « plat’ et la vue sera assez bien dégagé sur la vallée… et sur la civilisation… la ville de Martigny… et franchement j’étais bien heureuse de ne pas voir de grosse ville depuis le début du trip…

Bovine en vue !!!

J’arrive à l’Alpage de la Bovine (1 975m) peu après 13h… Et j’ai vraiment l’estomac dans les talons ! Le cadre est très sympa et j’y retrouve mes amis qui finissent leur déjeuner.

Sur conseil de Pascal, je prends l’assiette de spécialités de l’alpage constituée de charcuterie et de fromages ! Et franchement une tuerie !!! Surtout que c’était bien copieux pour moi et cela me fera mes trois prochains repas !!!

Je vous conseille vraiment d’y faire une pause ! Et surtout de déguster leurs spécialités.

Je profite un bon moment du soleil et il est difficile de se remettre en route… surtout que je vois bien que cela monte au début !!! Mais allez… C’est parti !

Le chemin est vraiment sympa au début… et surtout qu’il redescend assez rapidement… Mais franchement… Qu’est-ce qu’il fait mal !!! Je préfère nettement les montées lol Au moins une montée ne fait pas mal physiquement ! Si on n’en peut plus il suffit de s’arrêter ! Alors que là, la seule solution possible serait de rouler jusqu’en bas ! Je suis sure que cela ferait moins mal ! 😀

Bientôt à Trient !!!

Peu de temps après mon passage à hauteur du chalet de la Giète (1 884m), le calme de la forêt est perturbé par un bourdonnement désagréable : la circulation !! Franchement, c’est assez pénible… En fait pas réellement mais quand on est habitué depuis 8 jours au silence de la nature, c’est hyper violent d’entendre des klaxons, des pétarades de motos et des moteurs de camping-cars qui galèrent à monter au col (au moins je ne suis pas la seule…).

Le col de la Forclaz (1 526m) est à vue et il est totalement blindée ! Il y a du bruit partout et c’est quelque peu perturbant… Au départ j’avais prévu de faire une pause là, avant de me rendre à mon campement, mais j’avoues que là ce n’est pas possible ! Attention c’est une impression personnelle, dûe au fait que j’ai vraiment déconnectée lors de ce TMB.

Trient

Je continue donc sur ma lancée et ça continue de descendre… descendre… jusqu’à Trient (1 297m). L’église du village est assez surprenante. Elle ressort bien avec le rose de sa façade. Très surprenant !

J’arrive au camping Le Peuty situé en contre bas du glacier du Trient et directement sur le GR en direction du col de Balme (2 191m). Ce dernier marque la frontière avec la France et sonne donc le glas de la partie suisse. La journée de demain se terminera à l’auberge La Boerne à Tré-le-champ (1 417m).

Bilan Jour 8 en chiffres

     

  • Départ : 8h05
  • Durée : 8h00
  • Dist. : 21,87 km
  • D + : 887m
  • D – : 1 165m
  • Alt min : 1 312m
  • Alt max : 2 038m
  • T° min : 24°C
  • T° max : 33°C

 
 

Si vous prenez le récit en cours de route, le début c’est ici !

Stay Tuned

Au sujet de Bee Rocks

Passionnée de photo, vidéo et de voyage, j’ai décidé de réunir mes trois passions en une belle aventure qui commencera concrètement fin aout 2015. Pour en savoir plus à mon propos

ça peut aussi vous plaire !

TMB, le Tour du Mont Blanc 2019 – Jour 7

Salut les Rockies !!! La nuit fut bonne et je me sens bien reposée ! …

2 commentaires

  1. Elsaesser Charles

    En Randonnée pédestre les grandes descentes vertigineuses m’ont toujours fait peur, déraper en montant ça va,on va moins vite on tombe de moins haut,donc possibilités de se rattraper ,en descente ce n’est pas la même histoire, surtout moi quad je me vautre ça marque!!
    heureusement qu’à l’Alpage de la Bovine il y avait une sacrée récompense,l’assiette de spécialité de l’Alpage,qui a l’air de valoir le déplacement!!
    Merci encore,
    Cordialement
    Charles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge