L’Otago Central Rail Trail, 152 km de bonheur !

Salut les Rockies !

Aujourd’hui commence l’OTAGO CENTRAL RAIL TRAIL !!!

Ce trail est une ancienne ligne de chemin de fer qui a été réaménagé en piste cyclable. Il est bien évidement possible de l’emprunter a pied.

J’ai décidé de parcourir les 152 kilomètres qui séparent Clyde de Middlemarch en 3 jours avec tout mon équipement de camping sur le porte-bagages ! Ca promet !!!

Jour 1 : Clyde to Omakau – 37 km

27 septembre 2015clyde

A 9h30 je récupère le vélo et ses sacoches a la « station » de Clyde. L’équipe de Shebikeshebikes est vraiment au top ! Ils vous aident de A a Z et font tout pour vous faciliter la vie !

Je récupère également le passeport du trail que tu dois tamponner a chaque gare. C’est fun et ca te fait un bon souvenir. Et en plus cela ne coute que NZ$10 qui serviront a l’entretien de la piste.

Apres avoir sécurisé le van sur le DOC Parking. Le trip peut commencer !!!

 Cette première étape ne sera pas très longue, seulement 37 kilomètres a parcourir !

 La première chose que tu remarque quand tu démarre le trail c’est le SILENCE !! C’est impressionnant et ca fait du bien !!

 On commence par une bonne ligne droite sans difficulté, aucune, de Clyde a Alexandra, 8 km. Le chemin longe, a bonne distance, la route principale donc ce n’est pas la partie la plus belle du périple.

Alexandra est la plus grande commune traversée par le trail. Vous y trouverez magasins, cafés…

 Le trail devient un peu plus aride, un peu plus western américain après Alexandra, pour devenir petit a petit un chemin de campagne, borde de prés. Vous passerez par Galloway, 7 km d’Alexandra et puis par Chatto Creek, 10 km plus loin.

Vestige du chemin de fer a Chatto CreekSi Galloway est juste une petite station avec des toilettes, Chatto creek possède une taverne « Chatto Creek Tavern » (comme c’est origuinal!) et franchement… mon plat était un pur délice !!! Et puis vous aurez la chance de déjeuner (ou juste boire un verre) en présence d’ânes (et pas ceux que vous pouvez croiser a votre travail!) et d adorables moutons !

 Vous pouvez également poster une petite carte postale, si le cœur vous en dit, depuis cette taverne.

Apres cette bonne pause déjeuner, rien de mieux que de grimper un peu ! Et oui, va falloir le gérer ce délicieux Spicy Thai Chicken ! Mais ca va… c’est une longue montée mais le dénivelé n’est pas très prononce ! Il suffit de rester régulier et ca passe crème !

 Surtout qu’a l’issue de cette cote vous serez récompensez par une magnifique vue ! Si comme moi vous avez le temps, posez vous ! Le son des oiseaux et des moutons vous transporteront !

silence

Le paysage devient plus verdoyant et vous longerez des près remplies de moutons ! Et il y a énormément de bébés !!! C’est trop mignon !!

Et le must est que vous avancerez avec les montagnes enneigées en face de vous ! Idyllique !

12 km après Chatto Creek, j’arrive a Omakau qui sera mon stop pour la nuit.

OmakauJe plante ma tente au Omakau Domain Camping ground. Je suis assez excitée c’est la première fois que je vais utilise tout mon matos !!! Le camping est vraiment pas mal. Il y a une grande salle commune pour cuisiner avec une partie salle a manger et une partie salon avec une télé !

En fin d après-midi, je rencontre Phoebe qui fait le trail avec son mari et ses deux enfants. Elle est très sympa. Elle m’invite même a me joindre a eux pour le diner !

Je suis ravie ! Je passe une excellente soirée en leur compagnie. Liam et Abby sont de super gosses et pour ne rien gâcher le repas fut excellent !!!

Jour 2 : Omakau to Waipiata – 65 km

28 septembre 2015

aqueduc

Je suis plutôt contente de ma première nuit dans la tente ! Il a fait -1C et je n ai pas vraiment sentie le froid ! ^^

 Avec la famille S. nous quittons le camping plus ou mois en même temps mais je les laisse partir a la station d Omakau car j’ai une geocache a trouver !!!

 Je suis contente : geocaching NZ #1 : Check !!! Elle n’était pas trop difficile donc c’est assez rapidement que je me remets en route.

 Les 7 km me séparant de Lauder se font assez rapidement. Le terrain n’est pas idéal quand tu as le vélo aussi lourd mais ca passe ! Face a la station, il y a un café si vous voulez faire une pause.

Aujourd’hui on retourne dans un terrain de jeu un peu plus aride. Entre Lauder et Auripo, il y a 10,5 km de distance agrémentés de 2 tunnels et 1 viaduc. Autant vous dire que niveau photos je m amuse comme une folle.

Avant le premier tunnel, il y a un petit side trip a faire a pied qui vous montre le campement des ouvriers qui travaillaient sur le chemin de fer.

tunnelLe premier tunnel est un peu long et forme un coude… il est nécessaire de prévoir une lampe car vous ne verrez pas la sortie de suite ! Ils conseillent de descendre de vélo mais ca se fait facilement avec une bonne lampe et a vitesse modérée.

Le passage de l’aqueduc fut très sympa !! Avant de partir Sue m avait avertie que des attaques d oiseaux étaient possibles car certains étaient très territoriaux… J avoues ne pas l avoir prise au sérieux… je pensais avoir mal compris !!

Mais quand je m arrête pour prendre une photo de l aqueduc, j’entends un son sifflant… Je regarde autour de moi et je ne voies rien… je remets l œil au viseur et j entends a nouveau ce son… mais cette fois je voies qui en ai a l’origine… un oiseau blanc et noir… Le bruit vient du faite qu’il plonge littéralement en pique sur vous !

Je pars et emprunte l aqueduc et il doit m attaquer encore 3 ou 4 fois ! Je m arrête de l autre cote pour le filmer et éventuellement enregistrer le bruit car c’est vraiment énorme ! Malheureusement une famille arrive et il n’osera plus attaquer… mais il nous surveillera du haut de son rocher !

Les 4 km après Auripo, pour arriver a la station Ida Valley se font très rapidement ! Ca glisse tout seul !

Pour atteindre Oturehua cela sera un peu plus complique si vous êtes charge ! C’est un faux plat légèrement montant mais le terrain est sableux et rocailleux du coup on sent bien le poids sur la roue arrière !

Arrivée a Oturehua, je décide de faire une pause a la « Oturehua tavern » ou je prends un light déjeuner et une bonne bière fraiche ! (c’est pour toi mon Manu!).  Le repas fut très bon et le pain est le meilleur que j ai mange depuis le début du voyage ! J’y trouve la famille S. qui a fini leur journée. Ils passent la nuit ici… moi j’ai encore 33 km a faire ! Lol

Du coup après s’être échange nos coordonnées, je reprends la route !! La plus longue et forte montée du trail m’attends !!highest point

Les 2/3 des 12 km menant à Wedderburn sont en montée et mènent au point le plus haut du trail. C est épuisant ! Quand j arrive au sommet, c’est-a-dire 618 mètres, je suis morte !!!

Depuis le début, j entends qu’après le point le plus haut ce n’est que de la descente… okay… mais le revêtement est terrible… et j ai l impression d être en montée !

Les 13,5 km entre Wedderburn et Ranfurly sont long, très long… ligne droite avec de part et d autres des prés de moutons !

D’ailleurs en parlant de mouton… juste avant Ranfurly j ai assiste a la naissance d un bébé !!! Enfin je ne l’ai pas vu sortir… mais je suis arrivée quand la maman venait de l expulser… elle était en train de se tourner vers lui pour la première fois… Elle l’a nettoyé et je l ai vu pousser son premier cri… c’était trop beau ! Enfin si on met de cote tout ce qui se rapporte au placenta…

newborn

J aurai voulu observer plus et capter ses premiers pas mais le soleil va bientôt se coucher et je ne suis pas encore a destination… C est le cœur un peu lourd que je reprends ma route…

Le trail après Ranfurly est plus facile. Le sol est dur du coup on sent moins le poids. Et je peux avancer beaucoup plus vite sur ces 8 derniers kilomètres.

Quand j’arrive a Waipiata, c’est l’interrogation la plus totale… je trouve bien le domaine ou je suis sensée dormir mais il n’y a personne… et même pas d’honesty box ou quelque chose pour te guider…

Une dame me voyant tourner un peu en rond me demande si elle peut m aider. Elle m explique que c’est bien la ou j’étais et que je n ai qu’a poser ma tente.

Je monte vite fait mon campement (suis devenue une pro a ca!!) et je file a la taverne que j ai vu de l autre cote du trail, car j avoues que cela ne me dit pas trop de passer la soirée dans ce camping désert…

 Je mange une bonne pizza et quand ils te disent une « meat pizza » tu as vraiment de la vraie viande !!! Le propriétaire du « Waipiata Country hotel » était vraiment sympa, il est reste ouvert alors qu’il n’y avait que moi dans son bar.

Apres un bon diner bien chaud je retourne a ma tente sous le regard bienveillant d’une belle pleine lune… Y a plus qu’a espérer qu’il n’y a pas de loup-garou dans ces bois !!!

Jour 3 : Waipiata to Middlemarch – 53 km

29 septembre 2015

middlemarch

Réveil en fanfare au milieu des moutons ! Malheureusement quand je sors de la tente, ils s éloignent au plus vite de moi !!!

 Même si tout le monde me dit que cette dernière partie est facile… je pense que cela va être complique…

En effet je dois avoir parcouru les 53 km avant 13h30… heure de mon shuttle a Middlemarch…

Le temps de plier le campement il doit être 8h et des poussières…

Sachant que la moyenne est de 10 km / heure, sans compter les pauses (photos ou autres…) Autant dire que cela va être tendu du string !!!

Malgré le court délai, je fais comme d’habitude… je prends des pauses photos quand j ai envie !!!bridge

Les 10,5 km jusqu’à Kokonga se font facilement… j ai une très bonne moyenne qui me permet de gratter des minutes ! ^^

Jusqu’à Tiroiti, les 8 km s’enchainent assez rapidement aussi.

Par contre entre Tiroiti et Hyde… 6,5 km… ou je m’arrête assez souvent pour faire des photos !

HydeEt surtout a la sortie de Hyde ou la gare est « décorée » de vraies locomotives… du coup je m amuse un peu… mdr…

Non seulement niveau timing c’est chaud mais la gourde se vide et le café de Hyde étant ferme… je n ai as pu la remplir a nouveau… Cela devient vraiment chaud…

Heureusement après l’ancienne gare de Hyde, le paysage est sensiblement les même et n’apporte pas forcement ce que je recherche dans mes photos… Du coup je pédale a fond… il reste encore 28 km a parcourir et je n ai plus que 2h30… c’est chaud patate !!!!

Jusqu’à la fin du trail je ne m’arrête que pour tamponner mon passeport.

Les 14 km jusqu’à Rock and Pillar passent tout seul. Il y a une longue descente du coup ca aide !!!

Par contre les 7 km jusqu’à Ngapuna, puis les 6,5 jusqu’à Middlemarch sont vraiment longs… C’est une grande ligne droite, revêtement sable et cailloux… c’est vraiment chaud, j’essaye de maintenir un rythme regulier pour ne pas craquer avant la fin.

Au loin, il y a un bâtiment bleu et je me fixe la dessus pendant des kilomètres en pensant que c est une ferme sur la route mais il s’agit bien de Middlemarch !!!!

Je suis arrivée a 13h15… mais sincèrement j’en ai bave !!! A ce rythme avec 10 kg de matos sur la roue arrière… pfffff de la folie !!!

Au final, j’ai 15 minutes pour faire les photos de mon arrivée et surtout m’acheter un bon coca bien frais !!!

Rendez-vous sur le site officiel de la piste : ici, si vous voulez en savoir plus.

terminus

BILAN DEFI #1

  • 152 Km effectues en 3 jours
  • Forme physique : Plutôt bonne
  • Moral : au top !
  • Si c’était a refaire : sur 4 jours pour plus profiter des petites villes et aller faire du curling a Naseby.

Résultat défi #1 : CAP !

Au sujet de Bee Rocks

Passionnée de photo, vidéo et de voyage, j’ai décidé de réunir mes trois passions en une belle aventure qui commencera concrètement fin aout 2015. Pour en savoir plus à mon propos

5 commentaires

  1. J en rêve, juste génial, magnifique !!

  2. Carrément, j aimerai bien !! Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge