Greenway ou l’avenue verte, que l’aventure commence !

Salut les Rockies !!

Avant le départ !

En plus des réservations d’hébergements (ou pas, certains préfèrent voir au file du chemin), vous devrez penser à régler quelques détails si vous décidez comme moi d’effectuer l’avenue verte ou la greenway dans le sens Londres – Paris.

Tout d’abord, dès que vous êtes décidé, prenez votre billet de train le plus tôt possible afin de bénéficier des tarifs les plus avantageux. Ayant réserver mon billet à l’avance, l’eurostar de 07h43 m’est revenu à 50 euros tout rond.

Dans l’eurostar, les vélos sont autorisés mais vous devrez passer par l’organisme qui gère les bagages de la ligne. Ne voulant pas démonter tout mon vélo, j’ai utiliser l’offre « vélo non-pliant avec réservation » pour que mon vélo voyage dans le même train que moi. Le tarif d’un vélo seul est d’environs 35 euros. Il vous faudra ajouter en plus un tarif pour vos bagages supplémentaires.

Conseil : Enlevez tout accessoire (rétro, lampes, pompe…) facilement cassable ou démontable pour être sûr de ne rien « perdre » en route.

J’ai pris un train très tôt afin de profiter un maximum de Londres avant de prendre la route. J’ai réservé un lit au YHA London center qui propose des solutions pour sécuriser votre vélo et qui a l’avantage d’être plein centre, près de Picadelly Circus.

Etape 1 – de Londres à Horley

Ayé ! L’heure du vérité a enfin sonné ! Let’s start the greenway ! Départ de bonne heure… et de bonne humeur de mon auberge de jeunesse londonienne. En une vingtaine de minutes je me retrouve au point de départ anglais de l’avenue verte : le Pont Westminster, au pied de Big Ben !

Elle n’était pas mentionnée dans le guide mais pour rejoindre Wandsworth, je suis la CS8 ou la Cycle Highway qui est une piste cyclable avec un revêtement bleu parfait pour avancer rapidement. Il me faudra 30 minutes pour rejoindre la portion CNC 21 de la Greenway.

En suite, nous traversons des parcs et des zones pavillonnaires sans aucune difficulté jusqu’à Wallington.

Mais à la sortie de cette commune cela se corse… Il faudra conquérir… oui conquérir ! car franchement cela n’était pas facile… un dénivelé positif assez violent et interminable pour rejoindre l’Oaks Park.

Arrivée en haut de la butte de l’Oaks Park, vous trouverez un petit snack pour prendre une pause bien méritée !

Après avoir mangé un morceau, je reprends la route et c’est tout schuss jusqu’à Coulsdon ! Mais attention n’allez pas trop vite non plus car il ne faudrait pas louper le petit chemin de terre  bien boueux sur la gauche.

A la gare de Coulsdon, je suis le chemin indiqué par mon guide. Au bout d’un moment, ne voyant plus de panneaux, je commence à m’inquiéter. A hauteur d’une fourche , je fais demi-tour car je ne veux pas trop m’écarter si je me suis vraiment perdue.

De retour à la gare je tombe sur un couple de cyclistes qui me confirme que j’étais bien sur la bonne voie mais que le panneau à hauteur de là où j’ai fait demi-tour a été enlevé quand les arbres ou il était accroché a été coupé…

Il faut prendre à gauche de la gare. Puis montez en passant sous le pont et suivre, à droite, le panneau London Loop dans les tons de vert. C’est une route qui monte entre prés et vaches ! Puis ça redescend, toujours pas de panneaux… C’est assez anxiogène de ne pas voir de panneaux. Jusqu’ici il ne se passait pas 2 minutes sans un de ces petits panneaux bleus et rouges…

Je tombe sur un panneau indiquant la CNC21 et arrive enfin à Horley où je galère encore un peu pour trouver mon Bed & Breackfest.

Je suis claquée et après un rapide repas chaud, je suis bien contente de me coucher… enfin !!!

Cette première étape aura été épuisante ! En tout j’aurais parcouru 63 km en 06h54, soit 10 km de plus que prévu mais avec une vitesse moyenne correspondant bien aux prévisions du guide.

La suite de l’aventure jusqu’à Tunbridge Wells, c’est ici.

Stay Tuned

 

Au sujet de Bee Rocks

Passionnée de photo, vidéo et de voyage, j’ai décidé de réunir mes trois passions en une belle aventure qui commencera concrètement fin aout 2015. Pour en savoir plus à mon propos

ça peut aussi vous plaire !

Le Tour du Mont Blanc, le défi 2019 !!!

Salut les Rockies !! Si mon dernier défi (datant de mai 2018) était une randonnée ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge