L’avenue verte jusqu’à New-Haven, puis Forges les Eaux

Salut les Rockies !

Etape 4 – de Brighton à New Haven

Une fois tout mon bardas récupéré, je prend la direction de New Haven où je dois prendre le ferry.

Cette courte étape commence par une belle piste cyclable le long de la mer qui mène à la Brighton Undercliff Walk. C’est franchement super sympa !

Mais cette promenade est suivie d’une côte qui dure… qui dure… bon sincèrement pas si longtemps que ça en fait… mais pffff… elle n’est pas facile… Après s’en suit un passage dans des zones pavillonnaires avant de rejoindre à nouveau le bord de l’eau…

Une petite partie à la sortie de la zone pavillonnaire n’est pas terrible… mal indiquée… revêtement pourri… heureusement elle n’est pas très longue…

Au final, 16 km ont été parcourus entre Brighton et New Haven et cela en moins de 2 heures. La partie anglaise de l’aventure sera donc parcourue complètement avec succès !

Ayant 5h avant l’embarquement à bord du ferry, je prends de quoi manger dans une supérette non loin du port. Je prends donc mon diner sur la jetée et profite du couché de soleil.

Sur le chemin entre le port et la supérette, il y a un pub où il est possible de manger mais le cuistot était absent ce jour – là…

Cependant il commence à faire frais alors je me dirige vers la salle d’attente du ferry. A 21h l’embarquement commence. Dieu merci, les cyclistes sont les premiers à monter à bord !

Une fois le vélo garé, je monte dans un des salons. N’ayant jamais pris le ferry… je ne savais pas du tout à quoi à m’attendre et je suis vraiment surprise ! C’est vraiment confortable ! Aucun regret de ne pas avoir pris une cabine.

Su ce… je vais me coucher… l’arrivée est prévue à 4h du matin à Dieppe.

Etape 5 – de Dieppe à Forges les Eaux

4h du mat’ et le ferry est pile à l’heure ! Bienvenue en France !

Bien reposée, je décide de prendre directement la route. Du coup, je ne verrais pas grand chose de Dieppe.

Je sors du port et après avoir repéré le premier panneau m’indiquant l’avenue verte, je m’arrête pour installer mon rétroviseur et mes lumières supplémentaires.

La différence entre les deux balisages sont flagrants ! Si en Angleterre les panneaux étaient visibles de loin (rouge et bleu), il n’en est pas de même en France (vert et blanc). L’autre différence est la quantité… Si en Angleterre, il est rare de passer plus de 5 minutes sans panneaux en dehors des pistes… en France, il y en a moins et il en manque… Cela nécessite une vérification sur plan régulière…

Jusqu’à Arques-les-Batailles, la route est partagée (et éclairée). Là, une portion réservée aux cyclistes et aux piétons commencent… Malheureusement, il fait encore nuit noire… Cette portion n’étant pas éclairée et mon système lumineux n’étant pas assez puissant, je suis, donc, dans l’obligation d’attendre…

A 7h, les premières lueurs de l’aube me permette de reprendre la route. Et c’est franchement magique ! Assister au réveil de la campagne française… je ne m’y attendais pas et je me sens privilégiée.

La piste est vraiment bien entretenue et très sympa, mais… A cause d’un faux plat légèrement ascendant du début à la fin, elle est un peu casse-genoux…

ATTENTION ! A la sortie de la voie cyclable, les panneaux changent et rien ne l’indique… Sans doute un itinéraire local et ils ne se sont pas donnés la peine de changer les panneaux…

Après 70km parcourus en 5h35, j’arrive à mon hôtel à Forges-les-Eaux.

Le Saint Denis est idéalement situé : directement sur l’avenue verte facilitant le départ pour Beauvais.

Stay tuned !

Au sujet de Bee Rocks

Passionnée de photo, vidéo et de voyage, j’ai décidé de réunir mes trois passions en une belle aventure qui commencera concrètement fin aout 2015. Pour en savoir plus à mon propos

ça peut aussi vous plaire !

Le Tour du Mont Blanc, le défi 2019 !!!

Salut les Rockies !! Si mon dernier défi (datant de mai 2018) était une randonnée ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge