Abel Tasman Coast Track, the survivor tramp – 2/2

Salut les Rockies !!!

Voici la fin que vous attendiez tous de l’ABEL TASMAN COAST TRACK ! Enjoy !

Jour 4 – Awaroa to Anapai Bay : 10,9 km

6 octobre 2015

Abel tasman

Ce matin fut un réveil en fanfare ! Les habitants de la foret nous ont donne un concert du feu de dieu ! C’était magnifique !! J’échangerai bien cette douce mélodie contre le chant strident nos coqs !

Par contre la nuit fut très humide… La tente est trempée ! Je n arrive même pas a comprendre comment il peut avoir autant d eau sans qu’il y ai plu ! Même le duvet qui était en contact avec la paroi de la tente est un peu humide.

J’emballe tout… malgré cela… la journée va être courte je ferais sécher le tout au prochain camp.

Je me dirige vers la plage et j’attends que la marée soit basse pour franchir le canal et continuer le trip. B et Taka me rejoignent et nous feront le chemin ensemble !

Le low tide étant a son max nous commençons la traverse… Pour ce passage short obligatoire et no shoes ! L’eau pique un peu quand même… De bon matin elle n a pas eu le temps de chauffer mais bon ca passe… au bout de 10 secondes tu ne sens plus tes orteils donc ca va ! ^^

Arrives de l’autre cote, Taka lead the way et donne le tempo en direction de Totaranui. Le rythme est régulier et je n’ai pas trop de mal a le suivre ! J avais peur d’être un boulet !

abel tasmanLe chemin est terrible !!! C’est vraiment beau !!!

Nous faisons une petite pause a Waiharakeke Bay, le temps de faire quelques photos.

Apres cela c’est B. qui ouvre la marche. Son pas est plus rapide et moins régulier que Taka mais il faut dire que cette partie est moins évidente. C’est de la bonne montée qui tue !

Arrivee a Totaranui, nous faisons une pause little lunch. B. me passe de sa pommade magique car les sandflies sont voraces aujourd’hui !!!

Aujourd’hui il fait vraiment beau et chaud. C’est un vrai plaisir de marcher !

45 minutes après avoir repris la route, nous arrivons a mon campement et nos routes vont se séparer la ! Suis vraiment triste… ce fut vraiment sympa de partager cette journée ! B et Taka sont vraiment de chouettes gars.

oiseauQuand je monte ma tente un drôle d’oiseau tourne autour de mon campement… Il ne semble pas très peureux.

Je vais être a nouveau seule pour la nuit mais je vois passer toutes les personnes qui étaient au campsite de la veille. Et elles s’arrêtent toutes pour parler un peu… l’aprèm passe plus vite et c’est très sympa !!

Quand je m installe sur la plage je me rends vite compte que je ne pourrais pas rester la longtemps… Les sandflies sont en mode buffet gratuit et suis obligée de me camoufler sous ma serviette ! Le drôle d oiseau viendra me tourner autour mais ne fera absolument rien pour m’aider… Sert a rien ce bestiau !

anapai bayQuand je suis en train de me préparer plus loin dans le camping, mon ami vient a nouveau me voir et profitant de mon inattention, il me picore le pied ! Je le gronde et l envoies au coin aussitôt… je ne le reverrais pas de la soirée !

Ce pendant dans la nuit, je vais l entendre tourner autour de la tente et il arrivera même a me piquer une tongue (qui se trouvait sous l’abside). Je la retrouverai a 1 mètre de la tente… Coquin oiseau !

Jour 5 – Anapai Bay to Mutton Cove : 19,5 km

7 octobre 2015

sunrise

Aujourd’hui je pars de bonne heure car je dois aller jusqu’au bout du trek et revenir jusqu’à Mutton Cove pour la nuit. En gros je vais faire quasiment l’Aller / Retour… Wouhouhou ! Let’s the fun begin !!

C’est assez sympa de démarrer la marche avec le levé de soleil. J adore la lumière… c’est magnifique !!!

J’arrive assez rapidement a Mutton Cove. Le chemin ne présente aucune difficulté. Il n’y a pas de fort dénivelé que cela soit en montée ou en descente.

Au campsite vous avez la possibilité d’aller directement vers le campsite suivant ou de passer via Separation Point.

Separtion Point est un point de vu ou vous pourrez observer des phoques se prélasser au soleil.

WhariwharangiJe prends la solution la plus rapide pour le moment. Ne sachant pas ce qui m attend je préfère me réserve pour le chemin classique. On verra au retour si je ne suis pas trop morte.

Pour aller jusqu’à Whariwharangi, vous en aurez pour une heure environs… La montée ne sera pas trop prononcée. La descente ne présentera aucune difficulté. La vue sera un peux plus dégagée.

Allez dernière ligne droite pour atteindre la fin du parcours ! Petite montée sous les arbres et vous aurez en plus le plaisir de marcher au son des oiseaux de la foret.

Une fois au sommet, vous aurez une belle vue dégagée sur le large. Il y a aussi d’autres possibilités de track ici.

La descente qui mène a Wanui est assez sympa et serpente a flanc de colline avec vues sur la mer.

WanuiRapidement j’arrive a Wanui et suis assez déçue… Pas de confettis, ni applaudissements… mdr

Je fais une petite pause snack avant de reprendre la route en sens inverse !

La montée depuis Wanui qui n est pas forcement difficile, devient vite un enfer a cette heure de la journée quand il fait beau ! Je me retrouve soleil pleine face, j ai l’impression de cuire !

Rapidement je suis a nouveau a Whariwharangi. Et avant 14h je suis a Mutton Cove ! J ai bien carbure ! En plus il n’y a personne au camp du coup je peux choisir le meilleur spot.

Une fois la tente montée, je me fais un lunch « a la française ». Je sors le saucisson que j avais garde pour célébrer mon premier trek !

Etant encore de bonne heure, je décide d explorer un peu la plage… Arrivée a une extrémité j’aperçois un panneau orange indiquant un accès… je l emprunte et je me retrouve dans une petit crique de rocher qui permet d accéder a une autre plage.

Je longe la plage pensant escalader les rochers se trouvant a l autre extrémité… Quand j entend un bruit qui pourrai venir d’un phoque… Je commence a grimper les rochers, essayant d être le plus haut possible, me disant que s il y a vraiment un phoque il sera en contre bas sur la plage…

separation pointJ’arrive tout en haut et au moment ou je m’apprête a enjamber le dernier rocher, je m’aperçois que le phoque est juste de l’autre cote (2 mètres) et il ne semble pas très content de me voir. Et il fait mouvement dans ma direction tout en lâchant un cri… Autant dire que je n’ai jamais couru aussi vite de ma vie ! Mdr

Oui je sais ! Certains vont me dire que ce n’est pas méchant mais n’importe quel animal peut devenir agressif s’il se sent attaque… et mes jambes l ont compris avant mon cerveau ! Lol

Une fois remise de mes émotions et sure qu’il ne m avait pas suivi… je prends un chemin dans la foret, essayant de le contourner pour le prendre en photo. Je n’y arriverai pas mais je me retrouverais a Separtion point d ou je peux en apercevoir deux se prélasser au soleil sur les rochers !

Je n arrive pas a comprendre comment ils font pour escalader si haut sans bras ni jambes… Forts les bestiaux !

Le vent soufflant tellement fort sur le pic que je décide de rentrer au camp.feu de camp

Le vent se levant il fait vite frais, du coup, pour une fois que je suis dans un camp ou il est possible de faire un feu, j en allume un pour me réchauffer. Bientôt les autres habitants du campsite me rejoindront. Nous passerons une bonne soirée au coin du feu. Parfaite dernière nuit.

Jour 6 – Mutton Cove to Totaranui : 4 km

8 octobre 2015

mutton cove

Encore une fois un magnifique levé de soleil depuis la tente.

Mon aqua taxi étant a 12h15, j ai le temps d’attendre que ma tente soit bien sèche avant de me mettre en route.

Je n’ai que 2h de marche ce matin, autant dire que c’est très light !

Une fois partie, je prends tout mon temps pour parcourir les quelques kilomètres qui me séparent de Totaranui. Et j’arriverais quand même très en avance…

sealLe bateau arrive enfin. Le pilote est très sympa et quand on croise un petit phoque, il prend le temps de s’arrêter et de s approcher au plus prêt pour que l on puisse prendre des photos.

Apres 2h de bateau, nous voila de retour a Marahau.

Si les débuts ont été difficiles, cela reste l’une des mes meilleures expériences de ma vie ! J’ai passe de bons moments et le track est vraiment sublime !

BILAN DEFI NZ #2

  • 69,3 Km effectues en 6 jours
  • Forme physique : Plutôt bonne
  • Moral : difficile au début mais au top a partir du 3eme jour !
  • Si c’était a refaire : le faire a 2 ou plus. Et peut être faire la première partie du trek en kayak jusqu’à Anchorage.

Résultat défi NZ #2 : CAP !

Au sujet de Bee Rocks

Passionnée de photo, vidéo et de voyage, j’ai décidé de réunir mes trois passions en une belle aventure qui commencera concrètement fin aout 2015. Pour en savoir plus à mon propos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge